Retour  la page d'accueil


Le phénomène raï
Niveau: Cours de conversation


Khaled              Rachid Taha          Tarkan               Faudel

Festival de la chanson Raï en France - Texte en format word 

Lancement du thème / remue-méninges / activité en chaîne en plenum 



Lecture globale, sélective et détaillée d'un texte / repérage d'informations / remplir une grille / travail individuel et en équipe / expression écrite et/ou orale / présentation et évaluation des résultats en plenum

Petite histoire du raï

L'origine du raï remonte aux débuts de l'histoire arabe. Ce sont les Béduines qui ont les premiers colporté cette poésie chantée à travers les pays du Maghreb. Ce n'est que plus tard que le raï s'est installé dans les campagnes où il est chanté surtout par les femmes dans leur dialecte rural. Lors des fêtes elles n'avaient pas le droit de se mêler aux hommes. Seules leurs voix pouvaient alors se libérer au-delà des murs. A l'origine le raï ne fut pas politique mais ses textes racontaient l'amour et la vie de tous les jours. Il était chanté essentiellement dans les souks, les mariages et les circoncisions. Vers les années 50, cette musique commença à s'étendre à toute l'Algérie et à l'époque de l'occupation française le raï représentait l'idée de la libération et de la Résistance. Les Algériens écoutaient le raï comme les Français étaient à l'écoute de Radio Londres sous l'occupation allemande.

Mais c'est seulement au début des années 80 que le raï va véritablement être catapulté au rang de musique nationale avec l'arrivée de nouveaux chanteurs. Pendant les années 80 leur leader est Rachid Taha, le cheikh qui veut dire vieux par opposition à cheb qui signifie môme. Les musiciens mélangent instruments traditionnels, synthétiseurs, batterie électronique et basse, remettant au goût du jour de vieilles mélodies. Le raï représente un échappatoire à la morale islamique jugée trop sévère. Des hommes oppressés y parlent de politique, mais aussi de l'alcool et des plaisirs de la chair.

Le régime Algérien réprouve cette nouvelle musique qui ose parler ouvertement des maux sociaux et critique le gouvernement. Le débat sur le raï fait la une dans la presse algérienne et la mobilisation des jeunes algériens marque le début d'un mouvement comparable à ce que fut celui de Mai 68 en France. Aujourd'hui, lorsque les jeunes en Algérie se retrouvent pour un concert, cela donne lieu à de véritables rassemblements populaires contre la folie et la violence.

1986: Le raï arrive en France avec Khaled, le Roi et chef de file, lors du premier festival du raï à Bobigny dans la banlieue parisienne. Le raï est interdit par les intégristes et Khaled  fuit l'Algérie pour s'installer en France. Maintenant il appartient déjà au cheikhs, à l'ancienne génération. Comme Rachid Taha, il est né à Oran en 1960.

1992: La guerre civile fait rage en Algérie. Khaled explose le Top 50 avec Didi arrangé par Don Was.

1996: En octobre, Khaled connaît un succès formidable avec Aïcha écrit par Jean-Jacques Goldman et interprété en Français. Puis un jeune garçon de vingt ans, un cheb, fait son entrée sur scène en enregistrant l'album Baïda. Le premier single à tourner sur les ondes est  Tellement N'Brick qui va littéralement pulvériser le classement des meilleures ventes. Ce jeune garçon que l'on va surnommer Le petit Prince du Raï, s'appelle Faudel. Il est né en 1987 à Mantes-la -Jolie dans la banlieue parisienne et fait de Paris bel et bien la capitale du raï qui désormais n'est plus Oran.

1998: Un, deux, trois .. soleils fait son apparition à la demande d'Universal qui met ainsi en scène ses trois vedettes: Khaled, Rachid Taha et Faudel. Le 26 septembre, 17 000 spectateurs viennent à Bercy pour les écouter. Des milliers de personnes restent sur les marches de l'entrée faute de places. Un cédérom et une vidéo du spectacle sortent deux mois plus tard. L'album est vendu à plus de 300 000 exemplaires et devient disque de platine tandis que Faudel obtient le prix de la révélation musique 99.
 
 
 
Proposition d'exploitation:

1)  Lecture globale: les apprenants lisent le texte individuellement et soulignent les mots-clefs. A tour de rôle ils vont au tableau pour marquer des idées. A l'aide des mots-clefs inscrits au tableau les élèves formulent des phrases par écrit au sujet du texte et les lisent à haute voix.
2)  Lecture sélective: les élèves survolent rapidement le texte et soulignent toutes les dates ainsi que les chiffres mentionnés. Ensuite ils forment un tandem avec leur voisin de table et essaient de mettre les chiffres en rapport avec un évènement. Les résultats seront marqués au tableau et commentés en plenum.
3)  Lecture détaillée: Chaque élève formule des questions sur le vocabulaire et le contenu par écrit. Les résultats vont animer la discussion en plenum.
4)  Les apprenants constituent des groupes pour travailler sur un sujet au choix:
     a)  Retracez l'histoire du raï
     b)  Présentez les différents thèmes abordés par le raï
 
 
Histoire du raï  Les différents thèmes abordés
les débuts de l'histoire arabe  aux débuts pas politique
les Béduines  l'amour
à travers les pays du Maghreb  la vie de tous les jours
chanté dans les campagnes  la libération et la Résistance
Dans les souks, les mariages et les circoncisions  politique, alcool, plaisirs de la chair
années 50, s'étend à toute l'Algérie  les maux sociaux
années 80, devient musique nationale  Critique du gouvernement
comparable à Mai 68  .
86 interdit par les intégristes  .
93 guerre civile en Algérie  .
96 Faudel fait son apparition sur scène à Paris  .

 

Mai 68/1 - http://membres.lycos.fr/mai68/
Mai 68/2 - http://membres.lycos.fr/mai68/affiches/affiches.htm


 
Proposition d'exploitation pédagogique de la chanson Aïcha de Khaled

Proposition d'exploitation pédagogique

Etudier une chanson, c´est étudier l'histoire d'un pays pour sauvegarder le patrimone culturel
 
Lancement du thème / remue-méninges / association d'idées

Le professeur marque le titre de la chanson - Aïcha - au tableau et invite les apprenants à citer les associations qu'ils y attachent. Puis l'enseignant demande aux élèves de formuler des hypothèses plus précises et plus étendues dans le contexte de la situation de la femme dans la civilisation arabe. Aïcha - Qui est-elle? Que veut-elle? D'où vient-elle? Quel est son rôle dans la société?
 
Expression écrite / travail individuel / discussion en plenum / jeu de rôle

L'enseignant note les deux premiers vers du refrain au tableau et demande aux élèves de compléter le couplet en respectant la forme impérative.
Oh, Aïcha, Aïcha, écoute-moi,
Etc...
Ensuite chaque élève lit son couplet à haute voix et l'enseignant ajoute les deux vers du refrain qui manquent. Les élèves commentent le couplet, apprennent le refrain par coeur et le récite devant la classe en mimant l'angoisse de perdre la bien-aimée.
 
 
1ère écoute / jeu de phonétique et de compréhension

Le professeur distribue des mots écrits sur une feuille ou un carton qui sont extraits de la première/septième strophe. Les élèves soulèvent leur feuille et la montre quand c´est leur tour. Ensuite ils essaient de reconstituer le refrain. Ils se déplacent librement dans la classe afin de rassembler les mots épars. Ensuite ils marquent le couplet au tableau, l'interprètent  et jouent la scène.
 
2ème éoute / compréhension et expression orale / 

Les apprenants remplissent un petit questionnaire; ensuite ils s'expriment librement à tour de rôle sur la musique, le contenu, les sentiments, les thèmes abordés, etc. et essaient de composer un petit texte sur la chanson.

le sujet:            la chanson parle de...
l'interprète:      un chanteur  x   une chanteuse  x  un groupe x
la voix:            grave  x    aigue  x  rauque   x    douce  x
la mélodie:       gaie   x   triste  x   monotone   x   sentimentale  x
le rythme:        rapide  x     lent  x
 
 
3ème écoute / travail de repérage avec le texte / exercice de compréhension écrite / lecture du texte / compréhension détaillée en groupe / remplir une grille / discussion et évaluation en plenum

L'enseignant distribue la chanson sous forme d'un exercice à trous. Les élèves essaient de trouver les substantifs qui manquent ainsi que les quatre verbes au futur. Ensuite les apprenants lisent le texte à haute voix et demandent une explication des mots inconnus. En groupe ils remplissent la grille et entreprennent une analyse plus détaillée en se laissant guider éventuellement par les questions suivantes:
 
l'homme la femme
il donne: des perles, ...
.....
.....
elle a dit: garde tes trésors
.....
.....
ce qu'il fait pour Aïcha:
:il va ou...
il efface...
il joue....
ce qu'elle fait:
.....
.....
ce qu'il dit à Aïcha: .


 
Devoir / créativité

Quelques données factuelles sur l'Algérie
Capitale Alger (1995) 3,7 millions d'habitants
Superficie 2 381 741 km2
Population  (1994) 27 325 000 = 12 hab./km2
Taux annuel de croissance démographique  (1985-94) 2,5%
Espérance de vie  (1994) 67 ans (h 66/f 69) (1995) 70 ans
Taux d'urbanisation  (1995) 56%
Principales villes  Oran, Constantine, Annaba, Sétif, Batna
Fêtes nationales  5 juillet (indépendance, 1962), 1er novembre (jour de la Révolution, 1954)
Langues  arabe ; langues berbères ; français
Religions (1992) L'islam est religion officielle, minorités chrétiennes (catholiques, protestants)

**********
Quelques chansons

Ida (Taha, Rachid)
Baïda (Faudel)
N'ssi n'ssi (Khaled)
Meli meli (Mami(Cheb))
Simarih (Tarkhan)
Yalla chant (Atlas,Natsaha)
Tellement n'brich (Faudel)
Aïcha (Khaled)
Didi (Khaled)
Rohy Ya Wahran (Khaled), etc.

*La chanson de J.J. Goldmann, chantée par Khaled, se trouve sur le CD qui accompagne le manuel Parcours, Französisch für die Oberstufe, paru chez Cornelsen, no 9165.