Afrique: Bibliographie et films

  • PDF
  • Imprimer
  • Envoyer

 

 

1. Afrique: Bibliographie
2. Littéature de l'Afrique noire francophone

 Bibliographie

Cf. l'excellente bibliographie générale de l'Afrique noire subsaharienne entre la fin du 20ème siècle et le début du 21ème siècle par Romuald Fonkoua,Université de Strasbourg, 79 p. en PDF, 2005, ainsi que la bibliographie de Jeanmarie Volet, Lire les femmes et les littératures africaines, écrivaines originaires d'Afrique noire, immigrantes européennes ou d'ailleurs, voyageuses ...L'Afrique écrite au féminin depuis les années 1960 et  L'Afrique écrite par les femmes à l'époque coloniale, 2012.

*Le web-documentaire du reportage sur l’« Afrique : cinquante ans d’indépendance » est disponible à l’adresse suivante: [http://afrique.arte.tv/]. Cf. aussi le site interactif de TV5 « Afrique, les indépendances 1960-2010 » : [http://www.tv5.org/TV5Site/independancesafricaines/] ainsi que le site de l'Institut national de l'audiovisuel [http://www.ina.fr].

 

ABBAL, ODON (2010): L'exposition coloniale de 1889 : la Guyane présentée aux Français. Paris: Ibis Rouge (Espace outre-mer).
ALI, Abassi (2011): Espaces Francophones Tunisiens,  ou Main de Fatma. Paris: L'Harmattan.
AMOUZOU, Essé (2009): L'Afrique, 50 ans apres les indépendances.L'Harmattan.

BANCEL, Nicloas/ Blanchard, Pascal/ Boëtsch, Gilles/ Deroo, Eric (2004) : Zoos humains : Au temps des exhibitions humaines. La Découverte/ Poche.
BANIAFOUNA, Calixte (2010) : Les Noirs de l'Elysée : Tome 1, Un palais pas comme les autres. Paris : L’Harmattan (Etudes Eurafricaines).
BEGENAT-NEUSCHÄFER, Anne/ KOUAKOU, Jean-Marie (éds) (2011): Nouvelles tendances du conté et du narré en Afrique de l'ouest. Frankfurt am Main, Wien: Peter Lang.
BETI, Mongo/ Kom, Ambroise (2006) : Mongo Beti parle : Testament d'un esprit rebelle. Editeur : Homnisphères (Latitudes noires).
BISANSWA, Justin/ Kawahirehi, Kasereka (2011): Dire le social dans le roman francophone contemporain. Honoré Champion.
BITJAA, Kody,/ Zachée Denis (2010): Universités francophones et diversité linguistique. Paris: L'Harmattan.
BLACHERE, Jean-Claude (2000) : Négritures: Les écrivains d'Afrique noire et la langue française. Paris : L’Harmattan.
BLANCHARD, Pascal/ LEMAIRE, Sandrine (2008): Culture coloniale. La France conquise par son Empire, 1871-1931. Autrement (Collection Mémoires).
-    /VERGES, Françoise/ BANCEL, Nicolas (éds.) (2006): La République coloniale. Hachette Littératures (Collection Pluriel).
-    (éd.) (2001): La fracture coloniale : La société française au prisme de l'héritage colonial. La Découverte/Poche.
-    /BANCEL, Nicolas (2005) : Culture post-coloniale. 1961-2006. Traces et mémoires coloniales en France. Editions Autrement.
BLEYS, Olivier (2010) : Voyage en francophonie. Une langue autour du monde. Paris : Editions Autrement.
BOISSERON, Bénédicte/ Ekotto, Frieda (Collectif) (2011): Voix du monde : Nouvelles francophones. PU Bordeaux.
BOUOPDA,  Pierre Kamé (2008) : Cameroun, du protectorat vers la démocratie : 1884-1992. Paris : L’Harmattan.
BRAFLAN-TROBO, Patricia (2009) : Société post-esclavagiste et management endogène : Le cas de la Guadeloupe. L’Harmattan.
 
CASSIAU-HAURIE, Christophe/ Meunier, Christophe (2010): Cinquante années de bandes dessinées en Afrique francophone. Paris:  L'Harmattan.
Chardenet, Patrick/ Cuq, Jean-Pierre (2011): Faire vivre les identitées. Un parcours en francophonie. Editions des archives contemporaines.
CHARILLON, Frédéric/ DIECKHOFF, Alain (2011): Afrique du Nord-Moyen Orient 2011-2012. La Documentation Française.
CHAUDENSON, Robert (2011): Goudou Goudou : Haïti : une année de terreurs, d'erreurs et de rumeurs. Paris: L'Harmattan
-   (1989) : Vers une révolution francophone. 1789-1989. Paris : L’Harmattan.    CHAU
-   (1991) : La francophonie : représentations, réalités, perspectives. Université de Provence : Didier Erudition.
-   (2007) : Vergès Père, frères & fils : Une saga réunionnaise. Paris : L’Harmattan.
CHAULET-ACHOUR, Christiane/ Blanchaud, Corinne (Collectif) (2010): Dictionnaire des écrivains francophones classiques : Afrique subsaharienne, Caraïbe, Maghreb, Machrek, Océan Indien. Honoré Champion.
COQUERY-VIDROVITCH, Cahterine (2011): Petite histoire de l'Afrique : L'Afrique au sud du Sahara, de la préhistoire à nos jours. Editions de La Découverte.
COMBE, Dominique (2010): Littératures francophones. Presses Universitaires de France - PUF.
CROS, Marie-France/ Misser, François (2010) : Le Congo (RDC) de A à Z. André Versaille éditeur.
 
DAHOUDA, Kanaté /Gbanou, Sélom K.  (2008) : Mémoires et identités dans les littératures francophones. Paris : L’Harmattan (Critiques littéraires).
Delavignette, Robert / Riez, Janós (Postface) (2011): Les paysons noirs. PU Saint-Etienne.
DHOTEL, Gérard (2008) : Victoir Schoelcher : Non à l’esclavage. Actes Sud Junior.
DIOP, Papa Samba (2010) : Archéologie du roman sénégalais. Paris : L’Harmattan.
DJEREKE, Jean-Claude (2009) : Les hommes d'Eglise et le pouvoir politique en Afrique noire : L'exemple de Mgr Bernard Yago (Côte d'Ivoire). Paris : L’Harmattan. (Grandes figures d'Afrique).
DUBREUIL, Laurent (2008) : L'empire du langage : Colonies et francophonie.  Editeur : Hermann.
DUBRESSON, Alain/ MOREAU, Sophie/ RAISON, Jean-Pierre/ STECK, Jean-Fabien (2011): L'Afrique subsaharienne: Une géographie du changement.Armand Colin. 3e édition revue et augmentée.
DUHY, Ernest (2006) : Le pouvoir est un service : Le cas Laurent Gbagbo. Etudes africaines. Editeur : L'Harmattan
DURAND, Jean-François (éds.) (2000): Regards sur les littératures coloniales. 2 - Afrique francophone. Paris: L'Harmattan.

 

ELLENBOGEN, Alice (2004) : Ecole primaire et citoyenneté en Côte d'Ivoire aujourd'hui (1960-2003). Editions l’Harmattan
EYASU, Richard (2010): Démocratie en Afrique francophone : une pure fiction : Le cas de la République démocratique du Congo. Paris: L'Harmattan.
EZEMBE, Ferdinand (2009) : L'Enfant africain et ses univers. Editeur : Karthala (Questions d’enfances).

FANON, Frantz (2002) : Les damnés de la terre. Préface de Jean-Paul Sartre (1961). La Découverte/ Poche.
FERRO, M (2003): Le livre noir du colonialisme. XVIe-XXIe: de l'extermination à la repentance. Paris: Robert Laffont.
 

GASSAMA, Makhily (2010) : 50 ans après, quelle indépendance pour l'Afrique ? Philippe Rey.
GERBI, Alexandre (2006) : Histoire occultée de la décolonisation franco-africaine.  Imposture, refoulements et névroses. L’Harmattan.
GNANGUI, Adon (2011): Cote d'Ivoire 11 Avril 2011 le Coup d'Etat de Trop de la France en Afrique. L'Harmattan.

HUGUEUX, VINCENT (2010): L'Afrique en face: Dix clichés à l'épreuve des faits. Paris: Armand Colin (Hors collection).

JENNI, Alexis (2011): L'art français de la guerre. Paris: Gallimard.

JACOBEE-BIRIOUK, Sylvie (2010): Poètes francophones contemporains.  Ellipses Marketing.


KALCK, Pierre (2000) : Histoire centrafricaine. Des origines à 1966. L’Harmattan.
KOM, Ambroise (2000) : Education et démocratie en Afrique: Le temps des illusions de Ambroise Kom. Paris : L’Harmattan.
-   (2003) : Dictionnaire des œuvres littéraires de langue française en Afrique au sud du Sahara. Paris : L’Harmattan.
-   (2004) : Le Code noir et l'Afrique. Editeur Nouvelles du Sud.

LE COUR GRANDMAISON, Olivier (2010): De l'indigénat : Anatomie d'un "Monstre" juridique: Le droit colonial en Algérie et dans l'Empire français. Paris: La Décourerte.
-   (2010): Coloniser, Exterminer : Sur la guerre et l'Etat colonial. Paris: Fayard.
LERIDON, MATTHIAS (2010): L'Afrique va bien : 10 chapitres à l'usage de ceux qui disent que l'Afrique ne s'en sortira jamais... Paris: Nouveaux débats publics.
LUGAN, Bernard (2009): Histoire de l'Afrique. Des origines à nous jours. Éd. Ellipses.
LUGAN, Bernard (2006) : Pour en finir avec la colonisation. Editions du rocher.
 
MABANCKOU, Alain (Collectif) (2010): Poésie africaine : Six poètes d'Afrique francophone.  Points.
MABANCKOU, Alain (éd.) (2008) : Enfances: Neuf écrivains racontent ou réinventent un souvenir d’enfance. Editions Ndzé.

MAKHILY. Gassama (dir.) (2010) : 50 ans après, quelle indépendance pour l’Afrique ? Editeur : Philippe Rey.
MANCERON, Gilles (2005) : Marianne et les colonies : Une introduction à l’histoire coloniale de la France. Editions de La Découverte.
MARZAGALLI, Silvia (dir.) (2009) : Comprendre la traite négrière atlantique. (1 Cédérom). CRDP d‘Aquitaine.
MEN, Pierrot (2011) : Portraits d'insurgés, Madagascar 1947. Editeur Vents d’ailleurs.
MPISI, Jean (2008) : Les papes et l'esclavage des Noirs : Le pardon de Jean-Paul II. Paris : L’Harmattan (Dossiers, études et documents)

OMGBA, Richard Laurent (2008) : L’image de l'Afrique dans les littératures coloniales et post-coloniales. Paris : L’Harmattan.
ONANA, Charles (2011) : Côte d’Ivoire : le coup d’État. Editions Duboiris.
Orsenna, Eric (2006): L'exposition coloniale. Paris: Seuil.
OVERMANN, Manfred (2011): « Francophonie, identité nationale et mondialisation au début du troisième millénaire (avec la présentation d'un nouveau module multimédia) ». In: Zeitschrift für               Romanische Sprachen und ihre Didatkik  5,1 : 119-151.  PDF
-   (2011): « Réflexions sur la Francophonie du 21ème siècle ». In : Fenclová, Marie/ Kolárikova, Dagmar : La Francophonie en Europe centrale et pour l’Europe centrale. Pilzni : Západoceská Universitá : 11-17. PDF
-   (2010): « L’ambiguïté de la décolonisation et le travail de mémoire » In :  ZRomSD 4,2 : 9-31.  PDF
-   (2010): « Zoom. Naviguer vers les rives de la Nouvelle-France… », in : Le français dans le monde 370, juillet-août, p. 28-29.
-   (2009): « Le paradoxe de l’esclavage et le sophisme des droits de l’homme dans le pays de Marianne et de ses colonies (avec un supplément multimédia en ligne) ».In: Zeitschrift für Romanische Sprachen und ihre Didatkik  3,1 : 65-85. PDF
-   (2009): Histoire et abécédaire pédagogique du Québec avec des modules multimédia prêts à l’emploi. Préface par Ingo Kolboom. Stuttgart: ibidem-Verlag. 470 p. Table des matières du livre et bon de commande:http://www.cours-quebec.info/commander.pdf  Site internet: http://www.cours-quebec.info/
-   (2007): "Dekolonisation und nationale Identität. Die Ambivalenz der Erinnerungsarbeit“. In: Dokumente 6: 33-39.
-   (2007): „Sklaverei und Menschenrechte im Land der Marianne und seinen Kolonien“. In: Dokumente 5 :23-27.

 
PEAN, Pierre (1977) : Bokassa 1er.  Edition Moreau Alain.
PESNOT, Patrick (2011): Les dessous de la Françafrique : Les dossiers secrets de monsieur X.  Nouveau Monde Editions.
PETITHOMME, Mathieu (2009): Les Elites Postcoloniales Et Le Pouvoir Politique En Afrique Subsaharienne : La politique contre le développement. Paris: L'Harmattan.
PHAN, Bernard (2009) : Colonisation et décolonisation (XVIe-XXe siècle). Presses Universitaires de France.
PIERROT, Olivier (2006): Die Rolle der Francophonie in den franko-afrikanischen Beziehungen. Wissenschaftlicher Verlag Berlin, Berlin: Wissenschaftlicher Verlag.
PLATEFORME France-Afrique (2007): Livre blanc : Pour une politique de la France en Afrique responsable et transparente. Paris: L'Harmattan
PÖLL, Bernhard/ Schafroth, Elmar (Collectif) (2010): Normes et hybridation linguistiques en francophonie. Paris: L'Harmattan.
POISSONNIER, Ariane/ SOURNIA, Gérard/ LE GOFF, Fabrice (2006) : Atlas mondial de la francophonie. Du culturel au politique. Paris : Editions Autrement, Atlas/ Monde.
PREURE, Mourad/ LEVET, Jean-Louis (2012): France-Algérie, le grand malentendu (1830-2012). Archipel.
 

RA, Jean-Marc ( 2007): Littératures francophones et théorie postcoloniale.  Presses Universitaires de France - PUF.REYNAUD-PALIGOT, Carole (2006) : La République raciale : Paradigme racial et idéologie républicaine (1860-1930). Presses Universitaires de France.
-    (2011) : De l’identité nationale. Presses Universitaires de France.
Riesz, Janós/ Champeyu, Antoine/ Deroo, Eric (2009): Races noires. Lavauzelle.
-    (2007): De la littérature coloniale à la littérature africaine: Prétextes, contextes, intertextes.Karthala.
ROUSSEAU, Stefan/ MESSAGER, Alexandre (2009): L’Afrique raconté aux enfants. Illustrations Marie Doucedame. De La Martinière Jeunesse.

SANDRE, Carole (2010) : Vénus & Hottentote : Sarah Bartman. Préface de Jean-Denis Bredin. Librairie Académique Perrin.
SCHMID, Nelly (1994) : Victor Schoelcher et l’abolition de l’esclavage. Fayard.
SELLIER, Jean (2008): Atlas des peuples d'Afrique. Éd. La Découverte.
SERRE, Jacques (2011) : Afrique Noire. L’Harmattan. Collection : Hommes et Destins, T. XI.
SIMEDOH, Vincent (2012): L'humour et l'ironie en Littérature francophone subsaharienne. Des enjeux critiques à une poétique dur rire. New York, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, Oxford, Wien: Peter Lang. 180 p.
SMITH, Stephen (2009): Atlas de l'Afrique. Avec une cartographie de Claire Levasseur. Éd. Autrement.
SMITH, Stephen (2010) : Voyage en Postcolonie. Le Nouveau Monde franco-africain. Grasset.
STAMM, Anne (2003): L'Afrique de la colonisation à l'indépendance. Éd. PUF, coll. Que sais-je ?
 
TSHITENGE, Lubabu (2010) : Le Tschad. Les Editions du Jaguar
 
VERMEREN, Pierre (2011): Le Maghreb, les origines de la révolution démocratique. Fayard/Plurie. 2ème édition.
-   (2010): Le Maghreb. Editions Le Cavalier Bleu.

VERSCHAVE, François-Xavier (2005): De la Françafrique à la Mafiafrique.Tribord.

WESSELING, Henri (2009): Les empires coloniaux européens 1815-1919. Éd. Gallimard, coll. « Folio Histoire »
WESSELING, Henri (2002): Le partage de l'Afrique. Éd. Gallimard, coll. « Folio Histoire ».

ZIDA, Raguidissida Emile (2010): Les industries culturelles des pays d'Afrique subsaharienne: quels défis face au marché international? Editions universitaires europeennes.
ZIGUELE, Martin (2010): L'Afrique, 50 ans après les indépendances : Bilan et perspectives. Fondation Jean Jaurès.

 

 
2. Littéature de l'Afrique noire francophone

Bibliographie de l’Afrique noire subsaharienne entre la fin du
XXe  siècle et le début du XXIe (R. Fonkoua, 2005)Jeanmarie Volet, L'Afrique écrite au féminin depuis les années 1960 et  L'Afrique écrite par les femmes à l'époque coloniale, 2012.
 
afriquelitt200.jpgL’Afrique littéraire : 50 ans d’écritures de combat

Après le succès du coffret "Afrique, une histoire sonore" paru en 2002, Radio France Internationale et l'INA proposent une suite à cette production (couronnée par plusieurs prix et unanimement saluée par la presse), consacrée cette fois-ci à l’histoire culturelle de l’Afrique, restituée à travers les archives radiophoniques : l’Afrique littéraire en est le premier volume, consacré à la littérature africaine de ces 50 dernières années.
En convoquant 34 auteurs (poètes, romanciers, dramaturges), Elikia Mbokolo et Philippe Sainteny restituent avec bonheur l'essentiel d'une aventure littéraire africaine exceptionnellement riche, placée ici sous le signe de l’engagement.
"L' Afrique littéraire" est coédité par RFI et l'INA, et diffusé par Frémeaux & Associés. Coffret de 3 CD, avec un livret de 26 pages.

 
 
 
afriquesonore.jpgAfrique, une Histoire Sonore 1960 – 2000

Au seuil du XXIe siècle, Radio France Internationale et l'Institut National de l'Audiovisuel dévoilent une partie de leurs archives radiophoniques.
De quoi vivre, ou revivre, 40 ans de l'histoire politique de l'Afrique francophone, par la voix des grands acteurs de l'époque. Les documents concernent la seconde moitié du XXe siècle, période bouleversée s’il en fut : des soubresauts de l’ère coloniale aux grandes aventures de la démocratie, en passant par le bouillonnement des indépendances.
Chaque archive est mise en perspective, présentée et commentée par Elikia M’BOKOLO, historien, directeur d'études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris et Philippe SAINTENY, journaliste, ancien rédacteur en chef à Radio France Internationale.
 
Une coédition Frémeaux et associés / rfi.- Livret de 28 pages


Abouet, Marguerite/ Oubererie, Clément (Côte d'Ivoire) (2010): Aya de Yopugon. Tome 1 (2005), tome 2 (2006), tome 3 (2007), tome 4 (2008), tome 5 (2009), tome 6 (novembre 2010). Paris: Editions Gallimard. Bande dessinée. Prix du Premier album au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême. Un regard très bien vu sur la vie d’Abidjan. Regards, scènes de la vie, langue : tout vous plonge dans le quartier de Yopougon des années 80.

Amadou Hampâté Bâ (Mali, Côte d’Ivoire)
-    (2004) : Contes des sages d'Afrique. Seuil. Collection : Contes des Sages.
-    (1999) : Il n'y a pas de petite querelle : Nouveaux contes de la savane. Editions Stock. Pocket 2006.
-    (1993) : Oui, mon commandant. Actes Sud. Collection : Memoires Journ.  Actes Sud. Édition : BABEL 1999.
-    (1972) : Aspects de la civilisation africaine. Présence Africaine 2000.
-    (1992): Amkoullel, l’enfant Peul. Actes Sud. Editions 84, 2000.
Bâ, Amadou Hampâté (Côte d’Ivoire)
-    (1999) : Il n'y a pas de petite querelle. Stock.
-    (1991) : Amkoullel, l’enfant peul. Arles: Actes Sud.
-    /Christian Kingé (Illu) (1994) : Le petit frère d’Amkoullel. Paris: Syros
-    (1981) :Un Chant écarlate. Dakar : Les Nouvelles Editions Africaines.
-    (1979) : Une si longue lettre. Dakar : Les Nouvelles Editions Africaines.
Beyala, Calixthe (Cameroun)
-     (2010) : Les lions indomptables. Albin Michel.
-     (2009) : Le Roman de Pauline. Albin Michel.
-     (2005) : La plantation. LGF : Poche 2007.
-     (2003) : Femme nue, femme noire. Albin Michel.
-     (2002) : Les arbres en parlent encore. Paris: Albin Michel
-     (2000) : Comment cuisiner son mari à l'africaine. Albin Michel
-     (1999) : Amours sauvages. Albin Michel.
-     (1998) : La petite fille du réverbère. Albin Michel.
-     (1997) : Les honneurs perdus.  Albin Michel.
-     (1994) : Assèze l’africaine. Albin Michel 1998. (Prix François-Mauriac de l'Académie
-     (1992) : Le Petit prince de Belleville. Albin Michel.
-     (1987) : Beyala, Calixthe (1987): C'est le soleil qui m'a brulée. Editions Librio.

Bebey, Francis (Cameroun)
-    (2010) : La Condition Masculine. CD. Label: Sina Performance
-    (1994): L’enfant pluie. Editions Sépia. Poche 2008.
Béti, Mongo (Cameroun)
[Djiffack, André (2000) : Mongo Beti - La Quête de la liberté. Editions L‘Harmattan.]
-    /Tobner, Odile (2010) : Main basse sur le Cameroun : Autopsie d'une décolonisation. Editions La Découverte /Poche. Extraits: http://www.amazon.fr/gp/reader/ 2707159360/ref=sib_dp_pt#reader-page
-    /Djiffack, André / Mongo-Mboussa, Boniface (2008) : Le Rebelle : Tome 3. Gallimard. Collection : Continents noirs.
-    /Djiffack, André / Mongo-Mboussa, Boniface (2007) : Le Rebelle : Tome 1. Gallimard. Collection : Continents noirs.
-    /Biyidi, Odile ; Djiffack, André ; Mongo-Mboussa (2007) :  Le Rebelle : Tome 2. Gallimard. Collection : Continents noirs.
-    /Tobner, Odile (2006): La France contre l'Afrique : Retour au Cameroun. Editions La Découverte /Poche
-     2000): Dictionnaire de la Négritude. Editions L‘Harmattan.
-    (1978-1991) :  Peuples noirs, peuples africains, revue des radicaux noirs publiée par Mongo Beti et son épouse Odile Tobne
-    (1956) : Le pauvre Christ de Bomba. Editeur : Robert Laffont. Présence Africaine 1976.

Diome, Fatou  (Sénégal)
-    (2006) : Kétala. Flammarion. Editions Anne Carrière et Editions Flammarion, 2007.
-    (2003) : Le Ventre de l’Atlantique. Anne Carrière. -  Editions Anne Carrière et Editions Flammarion, 2005. [Der Bauch des Ozeans. Diogenes 2004]
-    (2001) : La Préférence nationale. Présence Africaine.

Diop, Boubacar Boris (Sénégal)

 -    (2006): Kavena. L'impossible innocence. Editions Philppe Rey.

Ebokéa, Marie-Félicité (Cameroun)
-    (2002) : Retour à Douala. Editions Thierry Magnier.
-    /Ocelot, Marie-Félicité, Buch-Holz, Sébastien, Daniau, Marc(2000) : Peau et Vent : La Rencontre (1 livre + 1 CD audio). Seuil. Collection : Seuil/Rym.
 

Efoui, Kossi (Togo)
-     (2011) : L’ombre des choses à venir. Seuil.
-     (2010): Récupérations. Lansman.
-    (2008): Solo d’un revenant. Seuil.

Kane, Cheikh Hamidou (Sénégal)
-    (1995) : Les gardiens du Temple. Editions Stock 1997.
-    (1961) : L'Aventure ambigüe. Coll.10/18. 2003.
Kourouma, Ahmadou (Côte d’Ivoire)
[Bouquet, Christian (2005) : Géopolitique de la Côte d'Ivoire : Le désespoir de Kourouma. Armand Collin, 2e édition, 2008 ; Ngandu Nkashama, Pius (1985) :  Kourouma et le mythe: Une lecture de les Soleils des indépendances.Editeur : Silex.]
-    (2010) : Soleils des indépendances ; monné, outrages et défis ; En attendant les bêtes sauvages ; Allah n’est pas obligé ; Quand on refus,e on dit non. Seuil, octobre 2010. Collection : OPUS. -    (2000) : Allah n’est pas obligé. Seuil. Collection : Cadre Rouge. Points 2002. (Prix Renaudot et Prix Goncourt des Lycéens 2000.)
-    (1998) : En attendant les bêtes sauvages. Seuil. Collection : Cadre Rouge. Points 1999.
-    (1990) : Monné, outrages et défis. Seuil. Collection : Cadre Rouge. Points 1998.
-    (1970) : Soleils des indépendances. Seuil. Collection : Cadre Rouge.
Laye, Camara (Guinée)
-    (2000) : L’enfant noir. Pocket junior. Pocket 2007.

Mabanckou, Alain (Congo-Brazzaville)

-    (2013) :Lumières de Pointe-Noire. Seuil.
-    /Le Bris, Michel (Collectif) (2013) : L'Afrique qui vient. Anthologie. Hoëbeke.
-    (2010) : Demain j’aurai vingt ans. Gallimard.
-    (2009) : Black Bazar. Seuil. Collection : Cadre Rouge. Points-Seuil 2010. [Livre Audio, CD, 2009, Editeur : Audiolib]
-    (2006) : Mémoires de porc-épic. Seuil. Collection : Cadre Rouge. Points 2007. (Prix Renaudot)
-    (2005) : Verre Cassé. Seuil. Collection : Cadre Rouge. Points-Seuil 2006. (Prix des cinq continents de la Francophonie http://www.afrik.com/article10158.html)
-    (2000) : Bleu-Blanc-Rouge. Présence africaine.
-    (2002) : Les Petits-Fils nègres de Vercingétorix. Le Serpent à Plumes. Collection : Fiction Française. Points 2006.

Maalouf, Amin (Ecrivain francophone d'origine libanaise)
-    (1998) : Les Identités meurtrières. Grasset.
-      (1993) : Le Rocher de Tanios. (Prix Goncourt)

*Marouane, Leïla (Ecrivaine franco-algérienne)
-     / Skif, Hamid/ Zaoui, Amin (éds.) (2009) : Nouvelles d’Algérie. Magellan et Cie.
-     (2007) : La vie sexuelle d’un islamiste à Paris. Paris : Albin Michel.
-     (2005, 2007) : La jeune fille et la mère. Seuil.  Points 2007.
-     (2001) : Ravisseur. Presses Pocket (Entführer, 2003).
-     (1996): La fille de la casbah. Julliard (Das Mädchen aus Kasbah, 2004).

Miano, Léonora (Cameroun)
-    (2006): Contours du jour qui vient. Plon. (Prix Goncourt des Lycéens 2006) – Pocket Jeunes Adultes 2008. Interview réalisée par la revue Amina (2007) : http://aflit.arts.uwa.edu.au/AMINAmiano07.html

Monénembo, Tierno (Guinée )
-    (2008) : Le roi de Kahel.  Seuil. Prix Renaudot. Points 2009.
-    (2004) : Peuls. Seuil. Collection : Cadre Rouge. Points 2009.

N'Sondé, Wilfried (Ecrivain franco-congolais)
-      (2011) : Septembre d’or. Stuttgart: Ernst Klett.
-     (2010) : Le silence des esprits. Actes Sud (Collection : Lettres africaines).
-     (2007, 2010) : Le cœur des enfants léopards. Actes Sud (Collection : Babel). (Das Herz der Leopardenkinter, 2010).
Oussou-Essui, Denis (Côte d’Ivoire)
-    (1973) : La souche calcinée. Clé. L’Harmattan 2005.
-    (1965) : Vers de nouveaux horizons. Editons du Scorpion. L'Harmattan 1999.
Sadji, Abdoulaye (Sénégal)
-    (2008) : La Belle histoire de Leuk-le –lièvre, cartes à parler de Léopold Sédar Senghor, Abdoulaye Sadji, Michel Boiron et Jean-René Bourrel. Saint-Maur-Des-Fossés : Sépia.
-    (1970) : La belle histoire de Leuk-le-Lièvre : Cours élémentaire des écoles d'Afrique Noire.  Écrit en collaboration avec Léopold Sédar Senghor et Marcel Jeanjean.
-    (1958) : Maïmouna. Présence africaine 2000.
-    (1954) : Nini, mulâtresse du Sénégal. Présence Africaine. 2007.
-    (1953): La Belle histoire de Leuk-le –lièvre. Écrit en collaboration avec Léopold Sédar Senghor. Hachette, EDICEF.
-    (1952) : Tounka, une légende de la mer. Présence Africaine. 2000.

Sansal, Boualem (Algérie)

-     (2011): Rue Darwin.
-     (2001): Le serment des barbares. Paris: Gallimard.
Sembène, Ousmane (Sénégal)
-     (1996) : Guelwarr. Présence africaine 2000.
-     (1960) : Les bouts de bois de Dieu. Pocket 2002
-     (1957) : Ô pays, mon beau peuple ! Pocket 1975.
Senghor, Léopold Sédar (Sénégal)
-    (2005) : Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française : Précédée de Orphée noir. Presses Universitaires de France.
-    (1990) : Oeuvre poétique. Seuil 2006.
-    /Sadji, Abdoulaye (1990): La belle histoire de Leuk-le-Lièvre. Dakar: les nouvelles Editions Africaines du Sénégal.
Sony Labou Tansi (Écrivain congolais)
[Devésa, Jean Michel (2000) : Sony Labou Tansi: écrivain de la honte et des rives magiques du Kongo. Paris : Harmattan.]
-    (1987) : L’anté-peuple. Seuil. Collection : Cadre Rouge. Points 2010.
-    (1985) : Les sept solitudes de Lorsa Lopez. Seuil. Collection : Points Roman. Points 2009.
Sow Fall, Aminata (Sénégal)
-    (1982): L’Appel des arènes. Editeur Néa. Les Nouvelles Editions Africaines 1993.
-    (1979) : La Grève des bàttu ou Les déchets humains.  Dakar: Les Nouvelles Editions Africaines. European Schoolbooks. Collection: Motifs 2004.

Tchak, Sami (Togo)
-     (2011): Al Capone le malien. Mercure de France.
-     (2008): Filles de Mexico. Mercure de France.
-     (2004) : La fête des masques. Gallimard.
-     (2001) : Place des fêtes. Gallimard.

Thiam, Awa (Sénégal)
-    (1978) La parole aux négresses. Editions Denoël.
Tierno Monénembo (Guinée)
-    (2008) : Le roi de Kahel. Seuil 2009. (Prix Renaudot 2008)
Traoré, Abibatou (Sénégal)
-    (1998): Sidagamie. Présence africaine 2000.

Waberi, Abdourahman A (Djibouti, Paris, Etats-Unis)
-    (2009) : Passage des Larmes. Jean-Claude Latt.
-    (2008) : Aux Etats-Unis d'Afrique. Actes Sud.
-    (2004) : Moisson de crânes. Editions Alphée.
-    (1999) : Cahier nomade. Le Serpent à plumes.

Arte-web-documentaire à l'occasion du cinquantenaire de l'indépendance de 17 pays africains en 2010. Un documentaire interactif de la chaîne de télévision franco-allemande Arte pour partir à la rencontre de l'Afrique moderne, disponible à l'adresse: http://afrique.arte.tv/  ou/et http://independances.tv5monde.com/ 
La carte interactive des indépendances avec les informations essentielles de chaque indépendance ainsi que les documents multimédia qui leurs sont associés.
Le site interactif:
http://www.tv5.org/TV5Site/independancesafricaines/
Le dossier de la rédaction de TV5- Afrique 1960, un continent en marche vers son indépendance:
http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les_dossiers_de_la_redaction/Independances_afrique_cinquantenaire_2010/p-6141-Afrique_1960_un_continent_en_marche_vers_son_indep.htm

Etudiez l'introduction du web-documentaire. A quoi ressemblent les anciennes colonies à l'heure actuelle?
Ex.: Sénégal : Vidéo Arte:
http://afrique.arte.tv/#/trip/SEN/1320/
Vidéo INA: http://www.ina.fr/playlist/histoire-et-conflits/senegal.297190.AFE85008544.oui.fr.html
Faites un voyage dans le passé et le présent pour préparer le futur. Quelles sont les images et les clichés véhiculées par ces pays? Constituez des groupes selon les pays présentés, puis a) faites une synthèse dont vous rendrez comptes aux autres participants; b) Chosissez un point de vue particulier et présentez-en quelques éléments; c) Notez une ou deux pistes de réflexion pour une discussion en plenum

 


3. Films

 
Michel Serceau, Le cinéma d’Afrique noire francophone : quelques repères: http://www.aplettres.org/cinema_africain.htm


 

AfriqueBerlinLaRueeSur.jpgBerlin 1885, la ruée sur l'Afrique - (2011)
Un documentaire-fiction de Joël Calmettes
Avec notamment Jacques Spiesser (le chancelier Bismarck), Pierre-Loup Rajot (le Baron de Courcel), Carlos Brandt (le Comte de Hatzfeldt).

Dans un documentaire-fiction très réussi, Joël Calmettes raconte comment une poignée d’aristocrates européens, réunis à huis clos à Berlin en 1885, ont fixé les règles de la colonisation de l’Afrique

26 Février 1885. A Berlin, le Palais Radziwill est en liesse. On y fête la fin des travaux de la "Conférence sur l'Afrique" organisée par le chancelier Bismarck ; elle aura duré quatre mois. Quatre mois pendant lesquels les plus grands diplomates Occidentaux ont décidé de l'avenir de l'Afrique, l'ont découpée en zones d'influence, y ont tracé arbitrairement des frontières. Aucun Africain n'a été consulté. Proie de la géopolitique européenne, l'Afrique, encore presque totalement terra incognita, attise toutes les convoitises. Notamment celles de Léopold II, le roi des Belges qui parvient, grâce à un habile lobbying pendant la Conférence, à récupérer l'immense Congo pour son royaume et bientôt pour son compte personnel. Autour de la table, le théâtre du pouvoir le dispute à la comédie humaine : chacun se pare de vertus altruistes, évoque la mission civilisatrice de l'homme blanc, ou se drape dans de beaux sentiments. Mais les conséquences sont douloureuses et l'Afrique d'aujourd'hui en porte encore les stigmates. Grâce aux reconstitutions des minutes authentiques de la conférence et aux éclairages d'historiens spécialistes de la question coloniale, "Berlin 1885, la ruée sur l'Afrique" raconte l'histoire sous un nouvel angle ; une histoire qui scella pour longtemps le destin de tout un continent.

BismarckCaricatureAfriqueArte.jpgDécouvrez des informations jamais traitées sur l'un des événements majeurs de l'histoire du XIXème siècle. Enjeux commerciaux, racisme primaire ou simple hasard... Berlin 1885 nous offre le récit sans concession du processus démocratique qui abouti au partage de l'Afrique par les grandes puissances coloniales sous l'influence de 3 hommes : Bismarck, Léopold II le roi des Belges et Jules Ferry...

Alexander Knetig, présentation sur Arte: L'Europe en 1885 : une civilisation "progressiste" : http://www.arte.tv/fr/Berlin-1885---ressources/3712890.html
 
 
 

 

AfriqueHistoireDVD.jpgAfrique(s), une autre histoire du XXe siècle - 3 DVD (2010)

Alain Ferrari (Réalisateur), Jean-Baptiste Péretier (Réalisateur)
3 DVD 2010

La série AFRIQUE[S], une autre histoire du XXe siècle propose de revivre 100 ans de l'histoire de l'Afrique, par la voix de ses grands acteurs, tous ceux qui, de près ou de loin, ont pris part à son réveil et l'ont fait entrer dans le XXIe siècle. AFRIQUE[S] raconte l'histoire intérieure et méconnue du continent noir.
Episode 1 (1900-1945): Le crépuscule de l'homme blanc
Episode 2 (1945-1964): L'ouragan africain
Episode 3 (1964-1989): Le règne des partis uniques
Episode 4 (1989-2010): Les aventures chaotiques de la démocratie
Une série de Elikia M'Bokolo, Philippe Sainteny et Alain Ferrari

 

FranceAfriqueDVD.jpgFrançafrique : 50 années sous le sceau du secret (2011)

Acteurs : Valéry Giscard D'Estaing, Jacques Chirac
Réalisateurs : Patrick Benquet
Format : Couleur, Plein écran, Son HiFi, Cinémascope, PAL
Langue : Français
Nombre de disques : 1
Studio : Compagnie des Phares & Balises
Date de sortie du DVD : 15 février 2011

 

 
DieuDVD.jpgDieu a t-il quitté l'Afrique (2010)
Musa Dieng Kala (Réalisateur)

Août 1999, Bruxelles. Deux adolescents guinéens sont retrouvés morts dans le train d atterrissage d un avion en provenance de Conakry. Comme eux, chaque année, des milliers de jeunes Africains risquent leur vie pour fuir ce continent durement affecté par les conflits et par une pauvreté endémique. Bouleversé par ce phénomène en perpétuelle expansion, le réalisateur d origine sénégalaise Musa Dieng Kala retourne dans le quartier où il a grandi, à Dakar, où cinq jeunes Sénégalais cherchent à émigrer coûte que coûte en Occident, à bord de misérables pirogues. Une histoire simple qui fait écho au drame vécu par des milliers de jeunes Africains. Un film touchant qui clame la nécessité d une écologie planétaire, où aucun peuple ne serait laissé-pour-compte.

 

 

CoupeDVD.jpg

 

Coupe du Monde de la FIFA - Afrique du Sud 2010.
Acteurs : Andrés Iniesta, Bastian Schweinsteiger, Cristiano Ronaldo, Diego Forlan, Iker Casillas.

 

 

 

 

 

KinshasaSymphony.jpgKinshasa Symphony (2011)
Film  réalisé par Martin Baer et Claus Wischmann, deux documentalistes allemands passionnés d’Afrique et de musique classique.
« Kinshasa Symphony » est un hymne à tous ces hommes et femmes qui ont réussi la prouesse de monter ensemble un spectacle d’orchestre symphonique. Il a reçu de nombreux prix et a été plusieurs fois nominé, notamment au festival de Berlin en 2011.
Synopsis: Dans l'obscurité totale, deux cents musiciens jouent la neuvième symphonie de Beethoven "L'hymne à la joie". Une panne de courant intervient quelques mesures avant l'achèvement du dernier mouvement mais pour le seul orchestre symphonique du Congo, ceci est le dernier de leurs soucis. En quinze ans d'existence, la formation de l'Orchestre Symphonique a survécu à deux coups d'état et une guerre civile. Heureusement, il y a la passion pour la musique et l'espoir d'un avenir meilleur.
http://www.lecongo.info/news/wp-content/uploads/2011/09/Congo-Symphonie.jpg

 

 

AfricaUnited.jpgAfrica United (2011)
Réalisé par Debs Gardner-Paterson
Avec Roger Nsengiyumva, Sherrie Silver, Eriya Ndayambaje, plus
Long-métrage britannique, sud-africain, rwandais.

 Genre : Aventure , Comédie
Durée : 01h27min.
Année de production : 2010; sortie en France 19 janvier 2011.
Distributeur : Pathé Distribution
Version originale: anglais

 

Synopsis : "Africa United" raconte l’histoire extraordinaire de trois enfants rwandais qui tentent de réaliser le rêve de leur vie - assister à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du Monde de Football 2010 à Johannesburg.
Sur la route, les problèmes commencent quand Fabrice, Dudu et Béatrice montent dans le mauvais bus et partent pour le Congo. Sans papiers, sans argent, ils sont amenés dans un camp d’enfants réfugiés. Mais avec une incroyable ingéniosité, un peu de culot et une affiche de la Coupe du Monde comme carte, nos héros s’échappent du camp et repartent à la poursuite de leur rêve, en embarquant avec eux une « dream team » d’enfants réfugiés qui les aideront à traverser une série d’aventures désopilantes et palpitantes.
Pendant ce périple de 5000 km à travers 7 pays, le film fait découvrir une Afrique que peu de personnes ont déjà vue. L’espoir, les rires et la joie naîtront de cet incroyable voyage fait ensemble...Le réalisateur a voulu donner une image de l’Afrique qui ne soit pas celle des guerres civiles et du génocide.

Source: http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=115734.html

Le site du film: http://www.africaunitedmovie.com/
Lire l’article du Guardian : Africa United reveals the other side of a continent:
http://www.guardian.co.uk/film/2010/oct/03/africa-united-film
Lire l’article de la BBC : Slumdog film Africa United tackles gritty subjects:
http://www.bbc.co.uk/newsbeat/11601218
Le site de cinéma Film Education propose un dossier pédagogique qui  exploite aussi bien le film et les relations entre les personnages, que la géographie et l’histoire du contient Africain:
http://www.filmeducation.org/africaunited/
Le site caritatif SOS Children’s villages propose une critique du film et des pistes d’exploitation des bandes annonces:
http://www.soschildrensvillages.org.uk/charity-news/africa-united-film-review

 

SourceDesFemmes.jpgLa Source Des Femmes (2011)
 
Film de Radu Mihaileanu
France, 2011, 135’
Cela se passe de nos jours dans un petit village, quelque part entre l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Les femmes vont chercher l'eau à la source, en haut de la montagne, sous un soleil de plomb, et ce depuis la nuit des temps. Leila, jeune mariée, propose aux femmes de faire la grève de l'amour : plus de câlins, plus de sexe tant que les hommes n’apportent pas l’eau au village.

 

 

BlueBird.jpgBlue Bird (2011)

de Gust Van Den Berghe
Belgique, 2011, 86’

Genre: Drame, Fantastique
Remarqué à la Quinzaine cannoise des réalisateurs, le film belge Blue Bird est un conte initiatique et poétique sur deux jeunes enfants africains qui quittent leur village pour rechercher leur oiseau bleu disparu. S’en suivront des aventures magiques et oniriques. Tourné au Togo, Blue Bird est un film décalé et singulier. Ou quand un réalisateur belge s’empare et s’inspire de la tradition africaine pour raconter une histoire.

Un matin, deux enfants africains, Bafonkadié et sa soeur Téné, quittent leur village avec une chose en tête : retrouver leur oiseau bleu, disparu pendant qu'ils étaint au bain et ce, avant la fin de la journée. En chemin, ils rencontreront leurs grands-parents décédés, affronteront l'Âme de la Forêt et s'instruiront auprès du Chef des Plaisirs... Chacun de ces personnages leur conteront une histoire sur la Vie et la Mort : conseils affectueux des grands-parents, mise en garde furieuse de l'Âme de la Forêt et leçon de vie du Chef des Plaisirs. Au terme de leur voyage, le frère et la soeur pénètreront dans le Royaume du Futur, où réside le Maître du Temps et tous les enfants qui s'apprêtent à naître. Enchantés par cette découverte, Bafonkadié et Téné rentrent chez eux.
"Blue Bird" ou comment une journée dans la vie d'un enfant peut changer son monde définitivement. A chaque épreuve, sa récompense.

Bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=S067jbA-gTY

 

BlackDiamond.jpg

Black diamond (2010)

Un film de Pascale Lamche, France, 2009, 104’
Production : Roche productions
Distribution : Shellac, Friche de La Belle de Mai, 41 rue Jobin 13003 Marseille
Synopsis
C’est une vieille histoire : auparavant on parlait de la traite négrière, aujourd’hui c’est simplement un business qui va de l’artisanat local au réseau organisé.
Le film tisse la toile d’un réseau anarchique et international de spéculation et de trafic de jeunes garçons africains, agissant sous l’égide du culte du football mondialisé. Des taudis d’Accra et d’Abidjan aux rutilants temples du sport financés par les pétrodollars, il nous mène sur la piste d’Ananse, l’araignée, figure ancestrale du folklore, qui ruse, trompe et manipule ses pairs.Des familles entières sont prêtes à y sacrifier leurs seuls biens. Alors sur le marché des êtres humains, faute de trouver le diamant, l’or des fous fera l’affaire.
Source et Bande Annonce : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=110681.html

 

kirikou-et-la-sorciere.jpg

 Kirikou et la sorcière  (1998): Film de Michel Ocelot
France - 1998 - Dessin animé - Couleurs - 1 h 10
Synopsis: Il était une fois un tout petit enfant impatient de venir au monde… Le minuscule Kirikou naît dans un village d’Afrique sur lequel une sorcière, Karaba, a jeté un terrible sort : la source est asséchée, les villageois rançonnés, les hommes sont kidnappés et disparaissent mystérieusement. Kirikou, sitôt sorti du ventre de sa mère, veut délivrer le village de son emprise maléfi que et découvrir le secret de la méchanceté de Karaba la sorcière.

Michel Ocelot, qui s’est inspiré de contes africains, nous livre un dessin animé coloré, drôle et vif. Il donne à cette histoire des résonances intemporelles, en évitant pesanteur et didactisme. Son petit personnage n’a jamais peur, il réfléchit et agit avec plus de sagesse qu’un « grand ». Il incarne bien sûr le courage, la raison, la persévérance… Mais ce message n’est jamais appuyé. Au contraire : le ton est à la légèreté. L’image joue des contrastes, s’amuse à opposer la taille du gamin à celle de ses aînés, puis à l’immensité de la savane. De la même manière, c’est dans le balancement entre la fantaisie de l’aventure et la grandeur éternelle de l’Afrique que ce film trouve son originalité. Avec ses plages d’émotion : avant de retourner au combat, Kirikou se blottit sur les genoux de son grand-père devin. C’est tout simple et très beau.
Les décors semblent sortis de l’imagination d’un Douanier Rousseau africain. Parfois, le graphisme va jusqu’à la stylisation extrême : quand Kirikou entre dans le terrier d’une famille d’écureuils, l’écran est presque entièrement noir et l’enfant apparaît en ombre chinoise dans un boyau lumineux.
Tant de jeux graphiques, de fraîcheur et de sensualité mêlés donnent à ce dessin animé un souffle magique. La sorcière vous ensorcellera ; Kirikou vous enchantera.
Source:
http://www.gros-plan.org/cine_trucs/09_10/Kirikou/Kirikou2.htm
La page du site lux:
http://site-image.eu/index.php?page=film&id=154
Dossier pédagogique par Florence Auger, Michèle Coulouvrat et Anne Mension. PDF, 65 p.:
http://dev.ceo-fipf.org/IMG/pdf/Kirikou.pdf
Extrait du dossier pédagogique réalisé par les Grignoux et consacré à Kirikou et la sorcière de Michel Ocelot:
http://www.grignoux.be/dossiers/092/
La fiche du cinéma "Le France":
http://www.gros-plan.org/cine_trucs/09_10/Kirikou/Kirikou.pdf
Un dossier pour la maternelle d'Isabelle Pinvidic:
http://www.gros-plan.org/cine_trucs/09_10/Kirikou/Kirikou_C1.pdf
La suite du dossier pour la maternelle :
1
http://www.gros-plan.org/cine_trucs/09_10/Kirikou/decouvrir%20lecrit%20GS%20par%20Nathalie%20DHERVE.pdf
2
http://www.gros-plan.org/cine_trucs/09_10/Kirikou/coloriage%20affiche%20Kirikou.bmp
3.
http://www.gros-plan.org/cine_trucs/09_10/Kirikou/decoupage%20et%20coloriage%20famille%20Kirikou.pdf


  Afrique / Sénégal

 

Moolaadé (20004)Moolaadé (2004): Un film de Ousmane Sembene  (Réalisateur). Sénégal.
Synopsis: Dans un village africain, il y a sept ans, une jeune mère a refusé que sa fille soit excisée, pratique qu elle juge barbare. Aujourd hui, quatre fillettes s enfuient pour échapper à ce rite de purification , et demandent protection à cette femme. Deux valeurs s affrontent alors : le respect du droit d asile (le Moolaadé) et l antique tradition de l excision (la Salindé).
Bande Annonce 1:44


Guwelwaar.jpgGuelwaar (1993) : Film du réalisateur sénégalais Ousmane Sembene [http://www.universcine.com/auteurs/ousmane-sembene] - Sénégal / France / Royaume Uni / Allemagne. Acteurs : Ndiawar Diop, Mame Ndoumbé Diop, Isseu Niang, Omar Seck, Samba Wane, Thierno N'Diaye, Coly Mbaye, Joseph Sane, Myriam Niang, Moustapha Diop
Synopsis : Dans une région du Sénégal très traditionaliste, c'est le matin des obsèques de Guelwaar, grande figure résistante, défenseur d'une Afrique non corrompue et victime d'une agression ayant entraîné sa mort. Mais son corps a disparu de la morgue ! A cause d'une erreur administrative, une puissante famille « musulmane » s'est trompée de cadavre et a enterré, dans "son" cimetière, Guelwaar, le chef de famille « catholique ». Lors des funérailles, on hésite à avouer à la veuve et à l'assistance venue présenter ses condoléances que le cercueil est vide. Il faut donc retrouver le corps au plus vite !
Bande Annonce :
http://www.universcine.com/films/guelwaar

 

Lili et le Baobab (20007)Lili et le Baobab (2007): Un film de  Chantal Richard. Chantal Richard (Acteur), Romane Bohringer (Acteur).
Synopsis: A 33 ans, Lili (Romane Bohringer) débarque dans le village d'Agnam au Sénégal, pour y photographier des équipements d'irrigation. La jeune femme est aussitôt intégrée à la vie des habitants, dont elle ne comprend ni la langue, ni les moeurs locales, mais elle s'y sent bien. Une amitié improbable se lie entre Lili et Aminata, une jeune fille du village. De retour en France, Lili apprend qu' Aminata a mis au monde un enfant sans père et qu'elle est en danger dans son village. Ce qui arrive à Aminata va alors bouleverser la vie de Lili et faire naître son engagement...

 

 

Mention spéciale du Jury Festival de films de femmes de Créteil . Sélection officiellle Film du monde FESPACO au Burkina Faso
Bande Annonce sur Dailymotion, 1:55

http://www.dailymotion.com/video/xapui0_lili-and-the-baobab-lili-et-le-baob_shortfilms
Cf. aussi Babaté Orchestra plays Lili Reggae.m4v. Un voyage photo à travers le Sénégal:  http://www.youtube.com/watch?v=PGnks5ndlA0

Madame Brouette (2005)

Madame Brouette (2005): Film sénegalo-franco-canadien de Moussa Sene Absa.
Synopsis: Mati, surnommée Madame Brouette, assure sa survie en poussant sa brouette sur les trottoirs du marché de Sandaga, au Sénégal. Divorcée, elle rêve d'ouvrir une gargote. Elle rencontre Naago un policier corrompu et en tombe amoureuse. Un jour, des coups de feu éclatent. Mati s'accuse du meurtre de Naago.

Bande Annonce 1:03 http://www.dailymotion.com/video/x8sj4i_madame-brouette-bande-annonce-fr_shortfilms

 

 

Extraits du film sur Youtube, 3:02 http://www.youtube.com/watch?v=KuAVe9S3fh0 et sur Dailymotion, 2:54 http://www.dailymotion.com/video/x2kvkc_madame-brouette_music
A propos de Madame Brouette entretien d'Olivier Barlet avec Moussa Sene-Absa:
http://www.africultures.com/php/index.php?nav=article&no=281

 

TGVFilmToure.jpgTGV (1997): Film du réalisateur sénégalais Moussa Touré.
Avec : Abou Camara, Clarence Delgado, Makéna Diop, Bernard Giraudeau, Philippine Leroy-beaulieu, Joséphine Mboup Choubira, Isseu Niang, Omar Seck, Samba Wane, Joséphine Zambo
Pays de production : France, Sénégal
Distribution : Films du crocodile (Les), Libération Films, Swift, Trigon Film
Durée : 90'
Genre : comédie dramatique
Film en v.o. wolof, sous-titres: français, allemand, anglais
 

Synopsis: Rambo est seul maître à bord de son TGV tout bariolé, l'un de ces cars dits rapides, sur les pistes cabossées entre Dakar et Conakry. Il maintient le cap malgré les menaces des rebelles Bijagos ou de ses passagers, qu'elles viennent du ministre ou du féticheur. Rambo impose la démocratie directe et le concours de tous, surtout quand il s'agit de conjurer les pannes de son TGV. Cette savoureuse galerie de portraits, brossés avec humour et finesse, symbolise les rapports de force à l'oeuvre aujourd'hui en Afrique. Face aux tenants du pouvoir traditionnel - politicien, religieux, polygame - et à la suffisance des «oreilles rouges», les femmes et les jeunes répliquent sur le ton de la raillerie décapante. Tout comme la musique métissée de Wasis Diop, Moussa Touré joue la douceur, la mixité culturelle et la poésie pour conduire cette micro-communauté de destins à bon port. Entre road-movie et western, cette comédie satirique est une métaphore de toute l'Afrique, de ses paradoxes et de l'émancipation des jeunes et des femmes.


Tschad

UnHommeQuiCrie.jpgUn homme qui crie (2010):  Film du réalisateur tchadien Mahamat Saleh Haroun. Avec Youssouf Djaoro, Diouc Koma, Emile Abossolo M'Bo.
Long-métrage français, belge. Genre : Guerre , Drame
Date de sortie cinéma : 29 septembre 2010
Durée : 01h32min Année de production : 2010
Distributeur : Pyramide Distribution
Le cinéma africain comme base d'enseignement!
Synopsis : Quel avenir peut avoir un pays où les pères sacrifient leurs fils sur l’autel des vanités ? Dans le Tchad d’aujourd’hui, englué dans une interminable guerre, Adam, le personnage principal d’Un homme qui crie, ancien champion de natation et maître nageur de la piscine d’un hôtel de luxe à N’Djamena, commet l’irréparable. Lorsque son employeur décide de le remplacer par son fils unique Abdel, il choisit de livrer ce dernier à l’armée loyaliste qui le lui réclamait pour soutenir l’effort de guerre contre les rebelles. Mahamet Saleh Haroun, le réalisateur du film, explore les méandres de la culpabilité d’un homme qui a préféré préserver son précaire statut social plutôt que la vie de sa progéniture. Cependant, il ne porte jamais un regard accusateur sur ce père rongé par le remord. Sur un rythme lent, qui traduit bien la tension qui pèse sur le pays et les épaules d’Adam, il amène le spectateur à découvrir la réalité complexe du Tchad à travers un destin singulier et poignant. Dans son quatrième long métrage, Mahamet Saleh Haroun a trouvé ce subtil équilibre entre le fond et la forme qui fait le grand cinéma. Il nous a accordé un entretien...

Source: http://www.afrik.com/article20890.html
Bande Annonce:
http://www.youtube.com/watch?v=T_1jpNHz2js&feature=player_embedded
Cf. aussi:
http://www.afrik.com/article19769.html
Youtube:
1.
http://www.youtube.com/watch?v=NYWj6pafdhU 2:00 minutes
2.
http://www.youtube.com/watch?v=WROI-D-c5NU&feature=channel

3. http://www.youtube.com/watch?v=2Q_czR4BmaY&feature=channel 1:46

 

 


République démocratique du Congo

VivaRivaFilm.jpgViva Riva (2011)
République démocratique du Congo, France et Belgique
Réalisateur : Djo Tunda wa Munga
Producteurs : Djo Tunda wa Munga, Boris Van Gils, Michael Goldberg & Steven Markovitz
Lingala et français, sous-titrés français et anglais
Thriller
Synopsis

Une fois de plus, la pénurie d’essence se profile à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo. Cette fois, cependant, la situation semble réellement critique – pour les roi8s du marché noir, synonyme d’affaires juteuses.
Il s’agit de faire venir en contrebande de l’essence du pays voisin, l’Angola. Tout à fait le rayon de Riva, dandy de Kinshasa. Mais Riva, qui a monté un réseau en Angola et en est revenu récemment, ne trouve rien de mieux que de tomber amoureux de la sublime petite amie de son puissant adversaire. C’est avec le feu d’on joue dans ce thriller au rythme vertigineux. Sexe, cupidité, violence et billets de banque mènent sur des chapeaux de roue cette histoire à couper le souffle.

Bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=aaIEOhgDcpg
http://www.lesoir.be/culture/cinema/2011-09-07/viva-riva-lettre-d-amour-a-kinshasa-861335.php
http://www.lesoir.be/culture/cinema/2011-09-04/viva-riva-premier-polar-made-in-kinshasa-860611.php

 


JujuFactory.jpgJuju Factory (2007): Film de Balufu Bakupa-Kanyinda
République démocratique du Congo, /Belgique, 2007, 97’

Un écrivain congolais dans la dèche trouve un éditeur pour rédiger un livre sur le quartier Matonge de Bruxelles. Mais la relation avec cet éditeur se complique lorsque ce dernier cherche à imposer ses vues sur l’ouvrage à rédiger, bien éloignées des préoccupations de son auteur. Premier long métrage de fiction de son réalisateur congolais, Juju Factory évoque aux côtés d’une réflexion sur la création, les difficultés identitaires d’une diaspora congolaise coincée entre son histoire, la société qui l’entoure et l’image qu’on lui renvoie. Le premier rôle incarné par le regretté Dieudonné Kabongo, décédé en octobre 2011, offre l’occasion de rendre hommage à cet acteur éminemment sympathique, qui a régulièrement exploré les questions d’identité qui hantent Juju Factory.
 

 

 

 Côte d’Ivoire

MecIdealFilm.jpgLe Mec idéal (2010): Un film d'Owell Brown
Côte d’Ivoire
Comédie romantique

Synopsis


Estelle et son salon de coiffure sont à l’image des jeunes entrepreneurs à succès d’Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire. Ses parents en revanche, plutôt attachés à la tradition, ne voient pas son engagement d’un bon œil.
Ce qui ne leur plaît pas, surtout, ce sont les jeunes gens du quartier. Marcus est l’un d’entre eux. Elle ne lui a pas échappé, la belle Estelle, mais Marcus l’insignifiant, jeune gérant d’un pressing, ne voit pas comment il risquerait de se faire remarquer. Il tente sa chance malgré tout, aidé dans ses astuces par un ami.
Dans cette comédie remplie d’humour et d’autodérision, le réalisateur Owell A. Brown donne une image fascinante de la culture urbaine de l’Afrique d’aujourd’hui.

 

 


Maghreb
 
ChatduRabbin.jpgLe Chat du rabbin (2010)
Film de Joann Sfar

France, 2011, 100’
Dans le Maghreb français des années 1920, le rabbin Sfar assiste à un miracle curieux : le chat de sa fille est soudain doué de parole. Les ennuis commencent, au croisement des tracasseries administratives, de l’antisémitisme montant, d’un mystérieux cadavre arrivé de Russie et d’une fille rebelle.
Humoristique et touchant, le film est une synthèse réussie de la BD éponyme de Joann Sfar lui-même, qui offre un regard nostalgique et ironique sur la culture séfarade, les dissensions
 dentitaires et la romance aventureuse de l’entre-deux guerres.
« Juif berbère » comme il se définit lui-même, Sfar s’est fait connaître par ses nombreuses bandes-dessinées : Socrate le demi-chien, Petit et Grand vampire, Donjon, Petit mousquetaire, etc. avant de réaliser Gainsbourg (vie héroïque) pour le grand écran en 2010. Outre une approche philosophique de la vie et de l’amour, il explore régulièrement l’identité et le folklore juifs.
 
Bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=b84CBBbnHAU
Interview (5:57) - http://www.youtube.com/watch?v=h-gsewbvuiQ
Extrait (15:31): http://www.youtube.com/watch?v=tPYiV1cRlrM
Alger, années 1920. Le rabbin Sfar vit avec sa fille Zlabya, un perroquet bruyant et un chat espiègle qui dévore le perroquet et se met à parler pour ne dire que des mensonges. Le rabbin veut l'éloigner. Mais le chat, fou amoureux de sa petite maîtresse, est prêt à tout pour rester auprès d'elle... même à faire sa bar mitsva ! Le rabbin devra enseigner à son chat les rudiments de loi mosaïque ! Une lettre apprend au rabbin que pour garder son poste, il doit se soumettre à une dictée en français. Pour l'aider, son chat commet le sacrilège d'invoquer l'Eternel. Le rabbin réussit mais le chat ne parle plus. On le traite de nouveau comme un animal ordinaire. Son seul ami sera bientôt un peintre russe en quête d'une Jérusalem imaginaire où vivraient des Juifs noirs. Il parvient à convaincre le rabbin, un ancien soldat du Tsar, un chanteur et le chat de faire avec lui la route coloniale...



 
 
 Algérie


LesHommesLibres2011.jpg
Les Hommes libres (2011): Un film d’Ismael Ferroukhi
France, 2011, 99’
Dans le Paris occupé de la Seconde Guerre mondiale, le jeune Algérien Younes tente de se débrouiller avec le marché noir. Pris sur le fait par la police collaborationniste, il accepte d’infiltrer la Mosquée de Paris pour espionner les allées et venues. Il fait connaissance avec le Recteur Kaddour Ben Ghabrit et avec Selim, un jeune chanteur juif. Mis sous pression par la police, Younes hésite à agir contre ses amis et sa communauté. Tahar Rahim (Un Prophète) et Michael Lonsdale (Des Hommes et des Dieux) portent avec intensité un point de vue nouveau et un épisode original relatifs à un contexte pourtant largement porté à l’écran.
Entre fiction et histoire, le réalisateur Ismaël Ferroukhi, d’origine marocaine, veut rendre ses lettres de noblesse aux actes de résistance de la communauté maghrébine et musulmane de Paris. Ce parti pris historique a fait débat en France autour de la véracité des évènements, ce qui souligne d’autant mieux le contexte de notre époque où raconter l’histoire de Musulmans qui sauvent des Juifs dissone avec les clichés contemporains.
 
Une fiche pédagogique sur Zerodeconduite.net :
http://www.zerodeconduite.net/dp/zdc_leshommeslibres.pdf
 
 

Hors_La_Loi_fichefilm_imagesfilm.jpg Hors-la-loi (2010): Un film de  Rachid Bouchareb, 2h11min.
Distributeur : StudioCanal
Synopsis : Après Indigènes (2006), le réalisateur franco-algérien poursuit son étude de la colonisation française au Maghreb à travers cette suite indirecte sur le destin de trois frères dans la lutte tragique pour l'Indépendance algérienne.
Expulsés de leur terre après la Seconde Guerre mondiale, trois frères algériens vont connaître des destins séparés mais se retrouveront unis pour une même cause, l'autonomie de leur pays.
En 1945, l'aîné Messaoud poursuivra son engagement dans l'armée française et servira en Indochine où il deviendra un prisonnier de guerre. Ses frères s'installeront à Paris où Abdelkader prendra la tête du Front de libération national (FLN) et Saïd fera fortune grâce au proxénétisme et l'ouverture de club de boxe dans le quartier de Pigalle.
Si Hors-la-loi n'est pas une suite directe d'Indigènes, le film démarre où le précédent s'arrêtait, en mai 1945 lors des massacres de Sétif. La dernière réalisation de Rachid Bouchareb s'étend jusqu'en 1962, à la fin de la guerre d'indépendance. Egalement écrit par le cinéaste et son scénariste Olivier Lorelle, Hors-la-loi est en outre interprété par le même trio d'acteurs, Roschdy Zem (Messaoud), Sami Bouajila (Abdelkader) et Jamel Debbouze (Saïd). Source:
http://www.mensup.fr/temps_libre/up_dvd/49043/dvd_de_la_semaine_hors_la_loi_de_rachid_bouchareb.html
Bande Annonce: http://www.dailymotion.com/video/xedbqw_hors-la-loi-bande-annonce-hd-festiv_shortfilms

 

indigenes.jpg

Indigènes (2006): Un film de Rachid Bochareb, 02h08min
Long-métrage français, algérien, belge, marocain.
Distributeur : Mars Distribution
Synopsis: 1943. Ils n'avaient encore jamais foulé le sol français, mais parce que c'est la guerre, Saïd, Abdelkader, Messaoud et Yassir vont s'engager comme 130 000 autres "Indigènes" dans l'armée française pour libérer "la mère patrie" de l'ennemi nazi. Ces héros que l'histoire a oubliés vaincront en Italie, en Provence, et dans les Vosges, avant de se retrouver seuls à défendre un village alsacien contre un bataillon allemand.

Source: http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=10460

Bande annonce - http://www.youtube.com/watch?v=XyF4NIqcGis

 

 

quandlalgerieetaitfrancaise2006_2.jpg

 Quand l'Algérie était francaise (2006). Distribution Bernard Giraudeau.

Bernard Giraudeau (Acteur), Serge de Sampigny (Réalisateur)
Synopsis : Le 5 juillet 1962, après huit ans d'une guerre à laquelle on a longtemps refusé ce nom, qui a fait trois-cent-mille victimes et mobilisé quelque deux millions de soldats français, le peuple algérien accède à l'indépendance. Des extraits de film, tournés en majeure partie par des amateurs, inédits et en couleur, racontent, en deux chapitres, l'algérie coloniale puis la guerre d'Indépendance...

 

 


ennemiintime.jpgL'Ennemi intime  (2007)
Réalisé par Florent Emilio Siri
Avec Benoît Magimel, Albert Dupontel, Aurélien Recoing plus
Genre: Guerre, Drame
Nationalité: Français, marocain
Algérie, 1959.
Les opérations militaires s'intensifient. Dans les hautes montagnes Kabyles, Terrien, un lieutenant idéaliste, prend le commandement d'une section de l'armée française. Il y rencontre le sergent Dougnac, un militaire désabusé. Leurs différences et la dure réalité du terrain vont vite mettre à l'épreuve les deux hommes. Perdus dans une guerre qui ne dit pas son nom, ils vont découvrir qu'ils n'ont comme pire ennemi qu'eux-mêmes.

 

GuerreEuropeDVD.jpgLa Guerre en Europe. La Campagne d'Afrique du Nord (2010)

1942. Les forces américaines et britanniques ont débarqué en Algérie et au Maroc. Leur but : repousser toute présence allemande et italienne de la rive sud du bassin méditerranéen. C est le choc des titans. Leurs armées, rejointes côté Lybie par la 8e armée du général britannique Montgomery, prennent en tenaille les 350 000 hommes du général Hans-Jürgen von Arnim. Mais il faut compter sur la pugnacité de l Afrikakorps, commandé par le général allemand Erwin Rommel, surnommé « Le Renard du désert », et dont tous les généraux alliés reconnaissent le panache. Cependant, après le revers majeur que le général des forces de la France libre Koenig lui a fait subir à Bir-Hakeim, peut-il encore retourner la situation ?
 

 

 

 


 Tunisie /France

TunisieDVD2012.jpgLaïcité, Inch' Allah ! (2012)
Nadia El Fani (Réalisateur)
Film documentaire
Synopsis
Août 2010. La Tunisie, toujours sous le régime du président Ben Ali, fête le mois de jeûne du Ramadan. Malgré la censure et par le biais d'observations tirées de la banalité du quotidien, la réalisatrice Nadia El Fani parvient à montrer un pays qui s'ouvre à la liberté et à une plus grande libéralité à l’égard de l'islam. Trois mois plus tard, la révolution éclate. Nadia El Fani se retrouve au cœur du bouleversement du monde arabe. La Tunisie, berceau de la révolte, est à présent devenue un laboratoire de recherches expérimentant une nouvelle conception de la religion. Mais que se passera-t-il si, dans ce pays où l'islamisme est omniprésent, la volonté du peuple conduit bel et bien à une séparation de la religion et de l'Etat ?

 

 
 
leFilFilm2012.jpgLe Fil /de Mehdi Ben Attia
France/Tunisie, 2012, 111’
 
Synopsis
De retour en Tunisie, après la mort de son père, Malik, la trentaine, doit à nouveau vivre chez sa mère. Il voudrait lui dire qu'il aime les hommes, mais il n'y arrive pas et s'enfonce dans ses mensonges. Lorsqu'il rencontre Bilal, tout devient possible : le jeune architecte, son amant et sa mère s'affranchissent des interdits pour embrasser pleinement la vie. Dans la chaleur de l'été tunisien, chacun va toucher du doigt le bonheur auquel il a longtemps aspiré.
http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=18063
Bande annonce: http://www.dailymotion.com/video/xd9km5_le-fil-bande-annonce-du-film_shortfilms
TV5Monde WebTV - Le réalisateur tunisien Mehdi Ben Attia s'attaque au tabou de l'homosexualité
http://www.tv5.org/TV5Site/webtv/video-7607-Le_realisateur_tunisien_Mehdi_Ben_Attia_s_attaque_au_tabou_de_l_homosexualite.htm
 
 

 

 

 

TunisiePlusJamaisPeur.jpg

Plus jamais peur (2011)
Réalisé par Mourad Ben Cheikh
5 octobre 2011 (1h 14min)
Documentaire
  
Plus jamais peur. C’est le programme que se donne le premier film documentaire de longue durée qui décrit la révolution tunisienne. Il ne s’agit pas d’images pâlies de journal télévisé, mais de l’accompagnement, caméra en main, des activistes les plus divers. On les voit pour la première fois lors de réunions antérieures à la révolution, puis lors des manifestations et enfin après la chute du président Ben Ali.
Ces images sont accompagnées des commentaires de jeunes Tunisiens instruits, rendant ainsi d’autant plus compréhensibles les profonds bouleversements que vit le pays. Car c’est la jeunes tunisienne qui a dépassé la crainte qu’inspirait un régime répressif et qui, par le biais des nouveaux médias sociaux, a lancé cette vague d’indignation.

Bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=nX34fD5-JTM

TEDxMontpellier - Mehdi Lamloum - Plus jamais peur (15:04) : http://www.youtube.com/watch?v=WLgOJvo6ELk
Un Talk impressionnant tant par sa maitrise que par son intensité. Mehdi Lamloum nous fait découvrir de l'intérieur comment s'est déroulée la révolution de la dignité (qui ne s'est en fait jamais appelée révolution du jasmin) en Tunisie et le sentiment qui s'est propagé au sein de la population : "plus jamais peur".
Une véritable leçon de courage qui pose la question et nous qu'aurions-nous fait à leur place ?
Un des temps forts en émotion et réflexion que nous souhaitons poursuivre sur la prochaine édition.
 

 

VenusNoire.jpg

Vénus noire (2010):  Film du réalisateur franco-tunésien Abdellatif Kechiche. Avec Yahima Torres, André Jacobs, Olivier Gourmet.

Le réalisateur de La Graine et le mulet, revient en salles avec Vénus noire, film qui retrace, au XIXe siècle, le destin tragique et véridique de l'esclave africaine Saartjie Baartman. 

Long-métrage français. Genre : Drame , Historique
Durée : 02h44min. Année de production : 2009
Distributeur : MK2 Diffusion
Synopsis : Paris, 1817, enceinte de l'Académie Royale de Médecine. « Je n'ai jamais vu de tête humaine plus semblable à celle des singes ». Face au moulage du corps de Saartjie Baartman, l'anatomiste Georges Cuvier est catégorique. Un parterre de distingués collègues applaudit la démonstration. Sept ans plus tôt, Saartjie, quittait l'Afrique du Sud avec son maître, Caezar, et livrait son corps en pâture au public londonien des foires aux monstres. Femme libre et entravée, elle était l'icône des bas-fonds, la « Vénus Hottentote » promise au mirage d'une ascension dorée...

Source: http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=137366.html
Bande Annonce:
http://www.youtube.com/watch?v=q75oCvaKyBw&feature=related 1:22
Extraits du film:
http://www.youtube.com/watch?v=ATbzXWxGVPI 2:00

 

GraineEtleMulet.jpgLa graine et le mulet (2007):  Film du réalisateur franco-tunésien Abdellatif Kechiche. Avec Habib Boufares et Hafsia Herzi.

Long-métrage français . Genre : Comédie dramatique
Durée : 02h31min Année de production : 2007
Distributeur : Pathé Distribution
Synopsis : Sète, le port. Monsieur Beiji, la soixantaine fatiguée, se traîne sur le chantier naval du port dans un emploi devenu pénible au fil des années. Père de famille divorcé, s'attachant à rester proche des siens, malgré une histoire familiale de ruptures et de tensions que l'on sent prêtes à se raviver, et que les difficultés financières ne font qu'exacerber, il traverse une période délicate de sa vie où tout semble contribuer à lui faire éprouver un sentiment d'inutilité. Une impression d'échec qui lui pèse depuis quelque temps, et dont il ne songe qu'à sortir en créant sa propre affaire : un restaurant. Seulement, rien n'est moins sûr, car son salaire insuffisant et irrégulier, est loin de lui offrir les moyens de son ambition. Ce qui ne l'empêche pas d'en rêver, d'en parler, en famille notamment. Une famille qui va peu à peu se souder autour d'un projet, devenu pour tous le symbole d'une quête de vie meilleure. Grâce à leur sens de la débrouille, et aux efforts déployés, leur rêve va bientôt voir le jour... Ou, presque...
Bande Annonce:
1.
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18778668&cfilm=61185.html
2.
http://www.cinefil.com/film/la-graine-et-le-mulet/bande-annonce
3.
http://www.kewego.com/video/iLyROoaftnR_.html
Extraits du film sur Youtube, 5:51
http://www.youtube.com/watch?v=6nQJOFMtkJU
Interview d'Hafsia Herzi, révélation du film d'Adelatif Kechiche "La Graine et le mulet", réalisée par Benoit Basirico. 2:55  Dailymotion:
http://www.dailymotion.com/video/x3qm0q_interview-hafsia-herzi-la-graine-et_shortfilms

 



Maroc

 

PegaseMaroc2009.jpgPégase (2011)

Réalisation: Mohamed Mouftakir
Scénario: Mohamed Mouftakir
Interprétation: Majdouline Drissi, Saadia Ladib, Nadia Niazi, Fatim Zahra Bennasser, Driss Rokh, Anas Elbaz
104 min  Fiction/ drame
Maroc, 2009
Sortie nationale: 12 janvier 2011

Synopsis
Zineb, travaille dans un asile psychiatrique. Son supérieur lui confie une jeune fille terrorisée qui croit être enceinte. La mission de Zineb consiste à la faire parler. La jeune fille ne s'avère pas très coopérante...
Rihana est une jeune fille de la campagne, la vingtaine environ. Victime d’un traumatisme aigu, elle se trouve hospitalisée dans un asile psychiatrique. Elle croit être enceinte de Zayd, un jeune homme de son village. Pour elle, cet acte est bénit par Le Seigneur du Cheval, un esprit vénéré par son père.
Zineb est psychiatre. Son supérieur lui confie Rihana. Sa mission consiste à la faire parler et éclaircir ce mystère. Hélas la jeune fille ne s'avère pas très coopérante.
Zineb décide de mieux connaitre cette fille, et d’affronter son passé douloureux.
Elle ne sait pas si cette fille ment, dit la vérité ou juste se refugie dans un monde imaginaire et fantaisiste…
Les cartes s’embrouillent, Zineb perd petit à petit le control de la situation, et l’histoire prend un autre détour.

Bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=Bgm3TX8QfQI

 

 

Majid.jpgMajid (2011)
Réalisation: Nassim Abassi
Scénario: Nassim Abassi
Interprétation: Brahim Al Bakali, Lotfi Sabir, Wassime Zidi, Moulay Abdellah Lamrani, Abderrahim Tounsi, Mohammed Ben Brahim, Aicha Mahmah, Hicham Ibrahimi, Mostafa El Houari, Aziz Hattab, Youssef Karte, Brahim Khai, Mohammed Harraga, Yassine Sekkal, Faissal Azizi
116 min  Fiction - Drame
Sortie nationale:  30 mars 2011

Synopsis
Majid, un enfant de dix ans qui travaille comme cireur de chaussures, réalise qu'il ne peut plus se rappeler le visage des es parents morts dans un incendie. Il demande à son grand frère Driss de l'aider à trouver une photo de ses parents mais Driss ne pense qu'à une chose: quitter le pays. Lorsque Majid entend parler d'une photo qui se trouverait chez des amis de ses parents, à Casablanca, il décide avec la complicité de son cmarade Larbi, une jeune vendeur de cigarettes, de se mettre en route. C'est la première fois que Majid et Larbi vont à Casablanca, et la métropole leur fait l'effet, à tous deux, d'un nouveau monde.
- Drame social

 

Bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=lT1lM1bjXWw


 

Liban

EtMaintenantOnVaOu.jpgEt Maintenant on va où ? (2011)

Film de Nadine Labaki
Liban, 2011, 110’

Après Caramel (2008), Nadine Labaki continue d’explorer le Liban et de proposer des histoires de femmes confrontées aux traditions. Dans un petit village reculé, les confrontations religieuses qui secouent le reste du pays n’ont pas encore déchiré la population. Face aux risques d’affrontements entre les hommes chrétiens et musulmans, les femmes, toute confession confondues, multiplient les manoeuvres pour éviter le pire. Coloré, humoristique et rafraîchissant, Et maintenant on va où ? réussit à distraire avec un sujet grave et laisse entrevoir que face aux déchirements du monde, les femmes et les mères détiennent peut-être les clés de la paix. Et Maintenant on va où ? a remporté le Baillard d’Or lors de la dernière édition du Festival du Film Francophone de Namur.

 

Bande annonce - http://www.youtube.com/watch?v=awGWsjQaeps

 


 

 Antilles

Rue cases-nègres (2010)Rue cases - nègres (2010): Le film français réalisé par Euzhan Palcy en 1983, est une adaptation à l'écran du roman de Joseph Zobel. Avec Garry Cadenat et Darling Legitimus.

Durée : 106'
Genre : historique

 Distribution : Carlotta Films, Tamasa Distribution

Bande annonce: www.dailymotion.com/video/xbd5w2_rue-cases-negres-bande-annonce-fr_shortfilms

Extrait: 10:55 : http://www.youtube.com/watch?v=I6IwzFNpEKM

C'est la fin de l'année scolaire, en Martinique, dans les années 30 et le travail est très dur dans les plantations de canne à sucre, où les « békés » (les colons) exploitent la main d'œuvre agricole dans les champs de canne à sucre. Les enfants de Rivière-Salée, de la Rue Cases-Nègres. José, douze ans, est élevé par sa grand-mère, M'man Tine, qui sue sang et eau dans la plantation pour que son petit-fils puisse faire des études et partir pour Fort-de-France avec une bourse. José est espiègle, mais il adore l'école et connaît bien le précepte de son maître d'école pour qui l’instruction est « la clé qui, après la fin de l'esclavage, ouvre la seconde porte de notre liberté ». Le vieux sage Médouze l’a pris en amitié et lui raconte l’histoire de l’esclavage. José découvre que son ami Léopold est en fait le fils d’un béké. Mais ce dernier se tue après avoir refusé de reconnaître Léopold qui s’enfuit. José obtient le Certificat d’études et se rend à Fort-de-France pour y passer le concours des bourses. Il n’obtient qu’un quart de la bourse et M’man Tine déménage à Fort-de-France : elle y fera des repassages pour payer les études, mais finalement, ses études sont prises en charge par la colonie. Tandis que José apprend à lire à son copain Carmen qui veut devenir acteur de cinéma, que Léopold est arrêté, M’man Tine meurt. « M'man Tine est allée dans l'Afrique de M. Médouze. Demain, je vais partir au Fort-De-France en emportant avec moi, ma rue Cases-Nègres », conclut José

« Quand la journée avait été sans incident ni malheur, le soir arrivait, souriant de tendresse.
D'aussi loin que je voyais venir m'man Tine, ma grand-mère, au fond du large chemin qui convoyait les nègres dans les champs de canne de la plantation et les ramenait, je me précipitais à sa rencontre, en imitant le vol du mansfenil, le galop des ânes, et avec des cris de joie, entraînant toute la bande de mes petits camarades qui attendaient comme moi le retour de leurs parents.
M'man Tine savait qu'étant venu au-devant d'elle, je m'étais bien conduit pendant son absence. Alors, du corsage de sa robe, elle retirait quelque friandise qu'elle me donnait : une mangue, une goyave des icaques, un morceau d'igname, reste de son déjeuner, enveloppé dans une feuille verte ; ou, encore mieux que tout cela, un morceau de pain... Derrière nous apparaissaient d'autres groupes de travailleurs, et ceux de mes camarades qui y reconnaissaient leurs parents se précipitaient à leur rencontre, en redoublant de criaillerie.»
Ainsi commence la Rue Cases-Nègres, ce grand classique de la littérature antillaise, dans lequel Joseph ZOBEL, à travers le récit de sa propre enfance, nous décrit la Martinique des années 30, en peignant avec la mémoire du coeur et des blessures, la vaillance, la dureté et la tendresse des descendants d'esclaves acharnés à bâtir pour leurs enfants un pays plus libre et plus généreux.
Bande Annonce  sur Dailymotion, 1:09
http://www.dailymotion.com/video/xbd5w2_rue-cases-negres-bande-annonce-fr_shortfilms

Sylvie César (2000): Rue cases-nègres. Du roman au film (étude comparative). L'Harmattan.
Cf.des séquences du film sur internet.
Fiche de Lecture sur La Rue Cases-Nègres de Joseph Zobel: http://www2.bc.edu/~rusch/RCNlivreprint.htm ou http://www2.bc.edu/~rusch/RCNlivre.htm#Rencontre  Page créée par Emmanuelle Vanborre.
 

Le dessous des cartes: continent afrique (20008): Géo-Arte. Documentation de Victor Jean-Christophe Victor

 

 

 
 
 
 
 
 Le dessous des cartes : continent afrique (2008): Une documentation de Victor Jean-Christophe Victor. Géo-Arte.

Cf. aussi les informations mises en ligne par Susan Wessin - "Spécial Afrique"

 

Mise à jour le Vendredi, 14 Juin 2013 08:47